Gérer ses finances : Le financement public

6-Financement_public

Durant la phase de planification de vos projets, vous serez amenés à faire des recherches de financement auprès de différentes sources, telles que :

  • Revenus autonomes : vente de spectacles et d’ateliers;
  • Financement privé : dons et commandites;
  • Financement public : subventions et bourses.

Cette dernière catégorie regroupe tous les Conseils des arts et organismes gouvernementaux. La majorité du temps, vous aurez à traiter avec les Conseils des arts suivants :

Il existe également des organismes privés et gouvernementaux qui peuvent répondre à certains projets : la Fondation Montréal Inc., SAJE (services d’aide aux jeunes entrepreneurs), les municipalités, les Conférences régionales des élus (CRÉ), les Forums jeunesse régionaux, les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ), le Ministère de la Culture et des Communications, le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie, Emploi Québec, Patrimoine canadien, etc.

Les Conseils des arts proposent des programmes de soutien selon diverses catégories – création, production, diffusion, fonctionnement – et s’adressant à divers profils – artiste, collectif, association ou organisme. Il existe une hiérarchie entre les différents programmes. Par exemple, pour accéder à un soutien au fonctionnement, vous devez obtenir un certain nombre de subventions de production à titre d’organisme.

La première étape avant de déposer une demande de soutien est de vérifier votre admissibilité au programme selon les critères établis par les Conseils. Pour ce faire, consultez les lignes directrices sur leurs sites web respectifs. Nous vous recommandons également de prendre contact avec l’agent responsable du programme sélectionné afin de discuter avec lui de la possibilité de déposer une demande.

L’admissibilité à un programme ne garantit pas l’obtention d’une aide financière, car c’est avant tout un concours d’excellence. Tous les projets sont soumis à un jury de pairs qui les évaluent selon trois grands critères : la qualité artistique, l’impact et la gestion du projet, en ordre d’importance.

Les premières demandes n’obtiennent que très rarement un résultat positif. Ne perdez pas espoir, l’enveloppe budgétaire des Conseils des arts est limitée et plusieurs projets récoltent la mention « excellent » sans obtenir de financement. Appelez l’agent de programme pour vous renseigner sur les commentaires émis par le jury. Ils pourront vous orienter pour un prochain dépôt.

Si votre demande est acceptée, vous devrez réviser votre projet en fonction du montant accordé et, dans certains cas, fournir des contrats de diffusion. En général, trois mois après la fin de votre projet, vous devrez remettre un rapport final au Conseil comprenant un bilan des activités et un bilan financier. Cette dernière étape permettra de clore votre dossier.

 

guillemets fleches gaucheTRUCS ET ASTUCES

  • Respectez la nature de votre projet et évitez de le modifier pour le faire « coller » à un programme
  • Surveillez et respectez les dates de dépôt. Le printemps et l’automne sont les temps forts.
  • Prenez de l’avance et planifiez les étapes de constitution de votre dossier en vous faisant une liste de choses à faire.
  • Faites-vous relire par quelqu’un qui ne connaît pas votre projet, pour avoir un point de vue extérieur.
  • Évitez les superlatifs et les phrases trop longues; soyez convaincant.
  • Évitez les tournures de phrases négatives, une demande écrite dans des termes positifs sera toujours mieux reçue.
  • Limitez-vous au nombre de pages demandé, les pages excédentaires ne seront pas transmises aux membres du jury.
  • Assurez-vous que vos budgets initial et révisé soient réalistes, n’inventez pas de revenus invraisemblables.
  • Assurez-vous de fournir toutes les pièces jointes demandées, dans le format adéquat.
  • Consultez la plateforme Artère pour la liste des dates de tombées des principaux programmes.

 

Partager sur Facebook